Pourquoi on ne peut nationalement en sortir

Retranscription d’un commentaire posté sur IDL, commentaire qui n’est pas apparu ensuite parmi les commentaires.

Comme tout un chacun -de façon plus où moins prononcé, consciente-, je cherche à comprendre pourquoi c’est ainsi, pourquoi cela va si mal, pourquoi finalement nous sommes aux mains de « criminal mind » et jugé également par ce même genre si bien qu’être condamné par la justice française serait même désormais un honneur.
La seule explication que j’ai trouvée et sur laquelle je travaille actuellement est évidemment inacceptable. Elle se résume au fait que nous avons été élevé par des « criminals minds », nos mères qui ont fait dans la « dissociation traumatique », autre concept décisif, autre nom du stress.
Pour être tenu sous coupe maternelle, maintenu sous les jupes, sous le joug maternel, pas d’autre solution que de dissocier de manière traumatique.
Ainsi l’homme coupé en deux :
– l’homme à l’extérieur dur, conquérant, écrasant ce qui est tendre, sensible, innovant…
– l’homme à l’intérieur marqué par l’hétérochronicité (L’hétérochronicité cela correspond au fait que les femmes depuis toujours choisissent de s’accoupler pour dépendre d’homme dont le faible taux de testostérone les rend dociles et aptes à s’occuper des enfants).

La psychohistoire : « Les travaux de pionnier effectués par Lloyd deMause aux USA constituent le socle sur lequel s’est édifiée la société internationale de psychohistoire. Pour lui, l’éducation, la pédagogie et les traumas subis pendant l’enfance ont des conséquences majeures non seulement pour le devenir de l’enfant concerné mais pour l’ensemble de la société. »
Un homme entier est un homme dissocié, homme qui marche.
Sous le coup d’une dissociation traumatique, on ne peut marcher qu’à cloche-pied. Les hommes alors sont cons, conquérants, ils n’entendent rien (crane en forme de cône, tout glisse dessus) et sont manipulés en sous-main, en dernier ressort par ce qui s’avère finalement être une « criminal mind » car profitant de la dissociation traumatique dont ils sont victimes.
Pour pouvoir naviguer aisément entre l’homme intérieur et celui extérieur, devoir neutraliser le trauma et démasquer sa source dans la toute petite enfance qu’on veut pourtant absolument croire heureuse. Seule Alice Miller contestée me semble vraiment aller dans ce sens. Psycons et psychiapîtres ne veulent rien entendre car victimes eux-mêmes de dissociation traumatique.
Voilà pourquoi nationalement on ne peut en sortir, le serpent se mord la queue.

PS4. J’ai été dans la foulée de ce post faire un commentaire chez Phillipe Fabry Fiscalité et propriété, une opposition entre autonomie individuelle et intervention étatique. Je trouve en effet que ce titre prolonge parfaitement bien ce que je viens d’écrire, de là, ce commentaire : « L’autonomie individuelle est passée sous la table tandis que l’intervention étatique est comme une drogue dure. »

PS.: Pensant avoir fait une erreur (j’avais fermé l’ordi durant la rédaction du commentaire pour répondre aux sollicitations de mes enfants), j’ai posté à nouveau mon commentaire sur l’IDL, à nouveau sans effet, pas même le message « votre commentaire est attente de modération ».

PS2: Ou alors pour expliquer cette non-publication, un fonctionnement lié à ce qu’IDL et ce blog sont sous WordPress, puisque dans la liste des derniers commentaires d’IDL, parait un lien vers mon blog ainsi que l’atteste la copie d’écran qui suit : idjosickcom

PS3 : le fait que sous IDL je suis enregistré sous le même pseudo que pour WordPress est peut-être cause de ces distorsions, IDL m’ayant répondu pour me dire qu’ils ne savaient pas non plus ce qui se passait.

Publicités
Pourquoi on ne peut nationalement en sortir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s