Inexistance de la patrie en France

La France est devenu un gloubi-boulga que l’on cherche à chapeauter par la connerie du « vivre ensemble ». C’est le règne de l’Etat tout puissant, alias la mère toute puissante. Exit le père, celui qui dérange, celui qui ne se conforme pas. Il ne peut y avoir qu’effondrement sur elle-même d’une telle société.
Je pensais naïvement que ceux qui avait été blessé dans la vie militaire pouvait conserver alors un petit avantage de retour dans la vie civile. Mais non, si vous recevez une pension du style adulte handicapé, on déduira de celle-ci votre pension de guerre. A la trappe donc tout ce qui a pu défendre la patrie. Cela traduit concrètement l’inexistante de la patrie en France. Les célébrations, telle celle du 11 novembre, ne sont plus que des mascarades. Ce qui explique que celui qui sort du cadre de référence, on ne lui donne pas longtemps à vivre socialement. Il est immédiatement exécuté. Triomphe de la pensée unique.

Inexistance de la patrie en France